C’est en tout cas ce qu’affirme le Hamas qui accuse l’Autorité Palestinienne d’avoir aider l’autorité Israël en leur donnant des clichés satellite des cibles à atteindre lors de leurs raids aériens en utilisant…Google Earth.

  C’est la première fois à mon sens que google et un de ses service pourtant accès grand public se retrouve impliqué dans un conflit armé. 

  La situation me parait quand même bizarre à titre personnel car on se doute bien que les services de renseignements israéliens ont des outils de détection satellite autrement plus perfectionnés que Google Earth qui est, je le rappelle, une application grand publique.

Pour plus de détails, lire cet article du Monde.fr

Angelus YODASON

Fils de Yoda, blogueur depuis novembre 2007. Co-fondateur de podradio.fr et podcasteur sur Mariés, 2 iPhone. Photographe amateur.

Vous pourriez aussi aimer:

1 COMMENTAIRE

  1. exact , google utilise des photos achetée a la NASA pour son soft google earth , sa m entonnerais beaucoup que ces clichées sont a jours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *