Voici un petit post pour réagir à cet article de Gameblog.fr. En effet, je suis totalement en accord avec eux quand ils questionnent l’avis des pourvoirs publics et des « spécialistes »  sur la violence liée aux jeux vidéo. L’affaire de la petite fille poignardée à Uckange et qui est repris dans l’article en est l’exemple frappant. Tous le monde a mis d’emblée en cause les jeux vidéos et leur « violence banalisée » comme le facteur qui avait pousser le frère à poignarder sa grande sœur. Alors qu’il s’est avère au final que c’est la mère qui était responsable.

Plus que cet affaire qui n’est qu’un révélateur, c’est positions des pouvoirs publics, spécialistes psy mais aussi des familles qui est à mettre en cause. En effet, la violence dans les jeux vidéos (certes présente dans certains) est un argument facile et qui aident souvent les gens à se dédouaner. En effet, quid des parents qui laissent leurs enfants jouer seuls à tout et n’importe quoi? Quid des amis, famille ou encore parents qui achète des jeux sans se référer à la classification PEGI? En effet, personne ne peut dire qu’il n’a jamais vu un moins de 18 ans (ou mêm de 16 ans) jouer à GTA ou à des FPS violents.

Là encore, comme dans tout ce qui touche à l’éducation (car il y a une éducation à faire sur les jeux vidéos), c’est une affaire d’accompagnement. Aux adultes de guider les enfants dans leur choix vidéos ludiques et dans leur parcours de joueurs, et le cas échéants de leur dire pourquoi tel ou tel jeu n’est pas pour eux?

Et pour ceux qui se poserait la question, ce n’est pas non plus une questions de support. Je m’explique; La DS et la Wii qui ont une image très pure et trés tournée vers les jeunes, voire très jeunes contiennent aussi des jeux violents (voir le prochain MadWorld sur Wii). A contrario, les consoles plus orientées gamers comme la PS3 et la Xbox 360 abritent elles aussi des jeux totalement non violents comme Flower ou Braid.

Alors non, tous les jeux vidéos ne sont pas violents et n’expliquent pas à eux seuls, loin de là, la violence des jeunes.  Ils sont un loisirs qui, je le repète doit tous ce concerne les enfants doit être encadré par les adultes. Sera aurait le double avantage d’éviter les possibles dérives des enfants mais aussi de faire en sorte que les parenst et adultes en gnérale connaisent mieux le monde du jeux vidéo et le stigmatise moins.

Espérons qu’avec la génération qui arrive et dont les parents sont nés avec les jeux vidéo cette problématique évolue.

Share Button

Angelus YODASON

Fils de Yoda, blogueur depuis novembre 2007. Co-fondateur de podradio.fr et podcasteur sur Mariés, 2 iPhone. Photographe amateur.

Vous pourriez aussi aimer:

5 COMMENTAIRES

  1. Et le rôle des parents dans tout ça? Comment se paye-t-il le jeu ?

  2. C’est un sujet très sensible et qui soulève beaucoup de débats…
    Je me pose personnellement la question de savoir si c’est le caractère violent du jeu qui est néfaste ou si c’est le caractère addictif qui peut amener l’enfant à se conduire de façon violente ?
    Mon petit frère est un accro de Call Of Duty et ce n’est pas tant la violence qu’il peut voir dans les images de ce jeu qui est dangereux quand je l’observe, c’est plutôt le fait qu’il soit accro, qu’il nous crie dessus quand la connexion wifi ralentit car il ne peut plus jouer, qu’il se lève la nuit pour jouer en cachette (et il est donc très fatigué), et il est inimaginable de le priver de son jeu…
    Pourtant c’est un garçon sociable, sportif, mais plus rien n’existe quand il est sur le jeu vidéo…
    Je pense donc que le problème vient de l’addiction qui est créée, et malheureusement il est difficile d’aller à l’encontre de cela…
    Gaëlle a publié récemment…Tous les accessoires Nexus 7 de haute qualité

  3. Vaste dé bats en effet, mais je pense néanmoins que certaines personnes sont plus enclines que d’autres à l’addiction. Pour les cas les plus graves, certaines services hospitaliers gères les troubles liés à l’addiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge