Petite revolution qui à secoué le monde des amateurs de smartphones ce matin, le 1er navigateur tiers (autre que Safari, le navigateur web maison d’Apple) est enfin disponible sur l’App Store. Il s’agit d’Opéra mini, un navigateur dédié aux appareils mobiles et déjà bien connu des possesseurs de BlackBerry ou de smartphones fonctionnant avec Windows Mobile.

Edit: @Manoz_ me précise qu’Opera Mini est bien disponible depuis un moment sur la plateforme Androïd et @Dimkit apporte des précision quand aux fonctionnalité d’Opéra mini iPhone dans un commentaire ci-dessous: « Je tiens à préciser qu’Opéra Mini dispose d’une fonction de recherche interne à une page (équivalent d’un CTRL+F), fonction cruciale et pourtant manquante à Safari. C’est pour ma part, en plus de sa rapidité ce qui m’a fait penché pour lui. »

Je me suis donc laissé aller à tester ce dernier sur mon iPhone 3G, et je vous livre ici mes premières impressions:

Share Button

Angelus YODASON

Fils de Yoda, blogueur depuis novembre 2007. Co-fondateur de podradio.fr et podcasteur sur Mariés, 2 iPhone. Photographe amateur.

Vous pourriez aussi aimer:

10 COMMENTAIRES

  1. Je tiens à préciser qu’Opéra Mini dispose d’une fonction de recherche interne à une page (équivalent d’un CTRL+F), fonction cruciale et pourtant manquante à Safari. C’est pour ma part, en plus de sa rapidité ce qui m’a fait penché pour lui.

  2. @Dimkit: Merci pour la précision je vais l’ajouter en citation dans le post lui-même

  3. Tristant nitot a précisé hier sur twitter qu’opéra mini n’est pas un navigateur à proprement parlé mais un « méchanisme qui envoi la requête à leur serveur et le serveur renvoi le résultat à son client. C’est pour ca que Fennec ne sera jamais accepté sur l’apple store »

  4. Voila exactement ce qu’il a dit :

    Opera Mini — stricto sensu — n’est pas 1 navigateur. C’est un mécanisme client d’affichage d’un navigateur qui tourne sur un serveur Opera.

    Fennec sur iPhone et iPad sera refusé par Apple car 1 – ça réplique des fonctionnalités natives et 2 – ça execute des scripts (du JS)

  5. @Manu: Merci beaucoup pour tes précisions. En effet, ça explique la rapidité d’Opera et la façon dont il a contourné les restrictions de l’App Store.

  6. @Manu @Angelus sauf que meme si le resultat est precalculé sur des serveurs, il n’empeche que opera mini ne l’affiche pas dans une uiwebview classique de l’iphone (qui ferait donc appel au moteur de mobileSafari) mais il la « dessine » lui meme. C’est evident quand on voit les « controles » (champs de texte, case a cocher, comportement des liens, et selection du texte dans la page, etc…) sans rajouter qu’il arrive sur certains site que le css foire completement ou qu’il y ai des bugs de profondeurs (on clique sur un element affiché en « overlay » par dessus un autre, et on se retrouve a cliquer en dessous)

  7. Coucou, c’est moi,
    Je ressors de ma grotte comme tous les six mois pour regarder ton blog, et j’aime beaucoup ton test de Opéra Mini pour iPhone.

    Pour commencer ma réponse, je voudrais me pencher sur le fait que Apple avait toujours refusé de proposer un navigateur web sur l’App Store, prétextant qu’une application déjà présente dans le système initial n’avait pas à avoir de « concurrents » dans l’App Store.
    Cette réflexion m’avait toujours beaucoup fait rire, surtout quand on voit le nombre d’applications pour la météo et la bourse présents sur l’App Store, alors même que ces deux applications étaient là dès l’iPhone OS 1.0. La météo a même un « dossier » à part sur l’App Store tellement les différents choix sont nombreux !
    Donc voilà, on ne va pas insinuer que Apple fait surtout de l’anti-Mozilla ou anti-Opéra (qui ne sont pas présent sur les marchés importants de la prévision météorologique d’ailleurs), enfin, vous pensez ce que vous voulez !

    Dans tous les cas, erreur ou pas, Opéra est passé entre les mailles du filet. (voir au dessus les explications techniques que de toute façon je ne comprendrai pas)

    L’application maintenant !

    J’aime bien parce que c’est rapide. Ca, c’est indéniable. Les explications techniques déjà citées sauront dire mieux que moi pourquoi et de quelle façon, mais moi j’ai juste vu que ça allait plus vite à charger le bouzin !

    Côté design, c’est du Opéra, on le sait, ça n’est pas leur point fort.
    Le côté intuitif est vraiment inexistant. Les signets à l’ouverture de l’application sont mal gérés, bizarrement agencés, et quand à changer d’onglet dans la fenêtre, je trouve que c’est un désastre d’avoir une ouverture aussi petite.

    Les préférences de l’applications qui sont dans l’application même au lieu d’être à leur place dans le panneau Préférences de l’iPhone, ça me défrise toujours. Pourtant, c’est une mauvaise habitude que prennent les dévellopeurs, et c’est franchement galère.

    Pour le fait de mettre des signets sur l’écran d’accueil de l’iPhone, j’ai comme un gros doute sur le fait que Apple les laisse faire ça un jour. Ils ont déjà eu le droit de sortir leur application, ce à quoi je ne croyais franchement pas ; mais faire joujou dans le système général pour rajouter des signets partout sur l’écran, ils vont pouvoir se brosser cinq minutes !

    Juste pour le plaisir : Apple.com qui n’a pas de version iPhone, ça ne choque que moi ?

    Ah oui, au passage : « image : haute » (vers 6:00), attention à ne pas prononcer « image hot », parce que je regardais autre chose à ce moment là, donc je n’avais que le son, et je me suis posé des questions quand j’ai entendu ça !

    Voilà, j’ai fais le tour de toutes mes remarques, c’est un peu le fouillis, mais bon, on ne se refait pas.

    Pour conclure, cette application est bien rapide, mais elle est moche et pas intuitive. Opéra Mini est encore trop proche d’une version pour téléphone mobile classique et ne s’est pas bien adaptée au système iPhone.
    Donc pour le peu que je navigue sur Internet avec mon iPhone sans utiliser d’application dédiée (ce qui est pour mon usage, la majorité du temps passé sur le web), Safari fera l’affaire !

    D’ailleurs, on peut se poser la question, avec l’affluence des applications dédiées à la lecture « avancée » de certains sites web, avec ajouts de médias et adaptation parfaite à l’iPhone (je parle d’applications comme Facebook jusqu’à MacGeneration, en passant par Le Monde) de l’utilité du navigateur de l’iPhone, qui devient finalement de moins en moins utilisé.
    Et donc, si l’utilisation du navigateur interne s’épuise avec l’arrivée permanente de ces applications dédiées, est-il utile pour les dévellopeurs de foncer vers ce marché, qui risque de se refermer sur eux en divisant encore plus les utilisateurs déjà peu nombreux ?

    Bonne réflexion, et bonne soirée ;-)
    Ben-J

  8. Rapidement @Ben-J oui elle est moche. En ce qui concerne le site d’Apple qui n’as pas de version iPhone c’est plutôt logique. Ils ont toujours dit qu’avec un iPhone on pouvait avoir le « vrai » web et pas une version allégée. Donc faire une version iPhone de leur site et donc allégée serait se tirer une balle dans le pied ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge