Mon nouveau précieux: l’iPad Pro 12,9

IpadproDepuis quelque temps je pensais à renouveler mon MacBook Air mid-2011 qui commençait à se faire un peu vieillissant, et à le donner à Krokette pour remplacer son encore plus vieux MacBook Pro 15″ de 2009. (le premier uni body, celui que j’avais avant le MacBook Air en fait).

Je vous la fais courte sur mes recherches, mes certitudes puis mes doutes sur la machine Apple qui allait remplacer mon MBA, mais ces projets furent mis à bas par le tant célèbre et redouté Murphy. Car en l’espaces que quelques semaines, grâce sûrement à Murphy, nous avons vécu une véritable hécatombe de Mac au sein de notre foyer.

Tout d’abord, c’est le MacBook Pro qui est mort subitement. Bon, la batterie était de nouveau malade depuis quelques temps et il devait avoir en permanence un fil à la patte pour pouvoir fonctionner. Mais d’un coup plus rien, le black-out total et pas moyen de le rallumer. Et ça ne vient pas du disque-dur que j’ai mis dans un boîtier externe et qui fonctionne parfaitement. Le problème est donc sérieux et la,réparation plus qu’onéreuse.

Bon, pas si grave vu que j’avais prévu de filer le MacBook Air à Krokette en remplacement. Et la keynote d’Apple de mars ne devait pas tarder (environ 3 semaines à l’époque). J’ai donc passé un petit mois quasiment sans ordinateur. Et c’est durant ce laps de temps que je me suis aperçu que je pouvais faire au minimum 90% des choses depuis mon iPhone 6plus sous iOS: édition de photos avec Pixelmator, rapatriements et visionnage de séries avec NPlayer, suite iWork,… Mon hésitation quand à mon futur produit Aplle se tournait donc de plus en plus vers le MacBook (en espérant une V2 à la keynote) ou un iPad Pro 12,9 pouces.

Et puis patatras, voilà que le clavier du MacBook Air se met à faire des siennes et devient inutilisable. Plus précisément, les caractères AZERTYUIO deviennent inutilisable exactement comme dans cet article de Mac Génération (mon MacBook a exactement la même configuration).  Il n’y a donc plus 1 mais nos 2 Macs à changer. Le budget n’est pas le même 

Après moultes réflexions et additions des 2 produits pour les faire rentrer dans notre budget (et sous réserve de surprise à la keynote) on s’oriente vers un MacBook Air 11″ pour Krokette et un iPad Pro pour moi.

Puis arrive enfin le jour de la keynote de mars. Je n’ai que rarement autant attendu une keynote ! Première déception pas de MacBook V2. Bon, on s’y attendait mais j’espérais quand même encore un peu. Mais il y a l’iPad Pro 9,7 et son lot d’amélioration (meilleur APN, meilleur écran,…) et il est moins cher ! On peut même avoir un stockage qui monte à 256 Go (comme sur mon MacBook Air) pour un peu moins que le prix d’un 12,9. S’il n’avait pas fallu attendre le jeudi suivant pour l’ouverture des pré-commandes, je crois que je l’aurais pris tout de suite. Mais au final, Apple m’a bien rendu service sur ce coup. Car bientôt arrive la nouvelle rédhibitoire pour moi: le nouvel iPad Pro n’embarque que 2Go de mémoire vive. Aïe !

L'iPad Pro 9,7"
L’iPad Pro 9,7″

Je doute donc de plus en plus cet iPad Pro 9,7, et il n’y a que l’arguement financier pour me faire encore hésiter. Je décide donc d’un rapide passage la Fnac du Centre Bourse pour comparer les tailles d’écran de visu, et donc le confort d’usage au quotidien. Et là, mes doutes sont balayés car il n’y a pas photo. Pour mon usage (quasi remplacer un portable) c’est le « grand » iPad Pro qu’il me faut. L’écran de 9,7 pouces était bien trop petit pour ce que je veux en faire ( vidéo, web, traitement de texte et tableur, retouche de photos, annotation et signature de pdf au travail,…) et profiter pleinement du SlitView

Comparaison des tailles entre les 2 iPad Pro
Comparaison des tailles entre les 2 iPad Pro

Mon choix est fait, l’iPad Pro 12,9 correspond mieux ce que je recherche:
– Écran plus grand
– Processseur A9X non limité, à l’inverse de celui du 9,7 pouces
– 4 Go de mémoire vive, contre 2Go pour le « petit »
Ces deux derniers points sont pour moi très importants car ils rendent le 12,9 pouces bien plus pérenne que le 9,7 et ce n’est pas négligeable au vue de la somme à débourser.

Face à cela, les améliorations apportées sur ce nouvel iPad Pro ne font pas le poids pour moi:
– Le meilleur APN ? OSEF, on est sur des iPad pas sur des iPhones !
– Le meilleur écran ? Mouais pourquoi pas mais pas sûr qu’il y ait tant de différence au quotidien. Et je ne suis pas un photographe pro pour avoir besoin de plus que l’écran, déjà excellent, du modèle 12 pouces.

Au final, j’ai donc pris un iPad Pro 12,9″ argent de 128 Go, couplé à un Apple Pencil.

Pourquoi un Apple Pencil alors que je ne suis pas un « artiste » ?
Pour la prise de note (incomparable avec les styler Wacom que j’avais pu tester sur les précédents iPad ), la précision pour la retouche photo, et l’annotation et signature manuscrites des pdf, qui font partie de mon quotidien.

Et au final, je ne suis pas déçus car aprés une grosse semaine d’usage au quotidien, il correspond à ce que j’en attendais (en même temps ce n’est pas comme si je n’avais pas réfléchi mon achat à en faire surchauffer  les neurones ). Et je n’ai quasiment pas rouvert mon MacBook Air (juste pour un test de dowload ). Le seul bémol que j’aurais ne vient pas de l’iPad mais d’iCloud qui doit encore s’améliorer pour prendre pleinement sa place de « Finder » de l’iPad

Et bien sûr, Krokette a eu son MacBook Air 11 pouces 
image

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge