Après le premier article présentant mon site de streaming/téléchargement musical, je vous présente aujourd’hui le « coeur » de mon système, le lecteur de musique Hi-res ou DAP (Digital Audio Player).
Car si tous les appareils peuvent de nos jours lire du MP3 et de la musique en qualité CD, tous ne peuvent pas rendre justice à la meilleure qualité audio.
Un bon lecteur, s’il vous permettra d’écouter la musique en haute-résolution, permettra également de magnifier l’écoute de vos CD (si tant est que le master soit bon ;) ). Ils vous permettront également dans de nombreux cas de multiplier les possibilité de connection avec des sorties casques classique en 3,5 mm asymétriques mais également en symétrique (balanced) 2,5 mm, en coaxiale, et même 4,4 mm comme sur le M11.

Aujourd’hui de nombreuses marques font de bons lecteurs: Astell&Kern, Sony, iBasso, Cowon,… et bien sûr FiiO.
Pourquoi alors avoir opté pour FiiO plutôt que pour une des autres marques dont certaines sont bien plus connues ?
D’abord grâce aux conseils du channel audio sur le Discord de PP Garcia et ensuite parce FiiO ressort comme la marque qui a le meilleure rapport/qualité prix sur ce type de produit.

Je suis d’abord entré dans le monde de la hi-res avec le FiiO M9, un petit lecteur abordable, tournant sous android. Avec un lecteur de carte micro-sd permettant d’emporter avec vous l’intégralité (et bien plus) de votre bibliothèque musicale, que ce soit les morceaux issus de vos CD ou du téléchargement en local via Qobuz, Tidal,… A titre d’exemple, j’ai mis une carte de 400 Go et il me reste largement de la place.

Mais au final, ce qui m’a fait changer de DAP et passer à un modèle plus haut de gamme, c’est la lenteur générale de l’appareil, en particulier avec l’application Qobuz. Car il faut l’avouer l’optimisation de l’application Qobuz pour Android est faite avec les pieds (pour ne pas citer une autre partie du corps…). Ça rame, ça freeze et ça plante assez souvent. Même en en prenant une version plus ancienne et moins gourmande de l’application. Sur ce plan Tidal marche beaucoup mieux. Et avec eux, le M9 vous donnera pleine satisfaction sur le sujet.

Et puis le M11 me faisait de l’oeil avec son écran plus grand, son plus gros processeur (Qobuz devrait mieux tourner), son double DAC que tout le monde semble saluer,… Et quitte à prendre un M11 j’ai décidé d’opter pour le Pro avec son son labellisé THX et son DAC (convertisseur du son numérique en son analogique) un peu meilleur.
Bien sûr, ne voulant pas vous noyer sous les données techniques, je vous renvois sur les sites spécialisés pour approfondir vos recherches si cela vous intéresse. Et si vous êtes de la team Tidal, à l’heure où j’écris cet article, la mise à jour d’il y a quelques jours permet maintenant au M11/Pro de décoder nativement et « déplier » entièrement le MQA de Tidal.

Au final, je suis très satisfait de mon lecteur et couplé à mon casque c’est du pur plaisir sur l’ensemble des morceaux écoutés dans lesquels je redécouvre pleins de details sur certains morceaux. Et où j’arrive à faire la différence entre un mixage de qualité, qui permet de faire ressortir certains détails, la spécialisation et la qualité des voix/instruments; et un mixage un peu moins bon qui n’exploitera pas toutes les potentialités du matériel.

Et en parlant de mon casque, ce sera justement le thème de mon troisième et dernier article sur mon écosystème audio.

Share Button

Angelus YODASON

Fils de Yoda, blogueur depuis novembre 2007. Co-fondateur de podradio.fr et podcasteur sur Mariés, 2 iPhone. Photographe amateur.

Vous pourriez aussi aimer:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge