Jeanne Cherhal

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une de mes artiste préférées: Jeanne Cherhal.

jcherhal

Jeanne Cheral, j’ai fait sa connaissance, enfin mes oreilles ont fait sa connaissances avec son deuxième album Douze fois par an paru en 2004.
img_0239

J’ai une tendresse particulière pour cet album qui m’accompagné durant les heures fastidieuses de rédaction de mon mémoire. C’est un moment marquant dans une vie d’étudiant et il en est de même pour l’album qui l’accompagne.
Ce qui m’a d’emblée plu avec cet album, outre la voix de son interprète, ce sont les textes (on classe souvent Jeanne Cheral parmi la « nouvelle chanson française » au coté de Bénabar and Co) qui dépeignent des situations désabusées avec une facétie bien venue.

En 2006, c’est la sortie de L’eau, son 3e album donc, et pour moi on franchit un gap indéniable. Tant au niveau de la qualité des arrangements que de la maîtrise vocale de Jeanne.
leau_JCOn se plait à se laisser emporter par la musicalité des arangements qui soutiennent et mette en valeur cet autre instrument que la voix de l’artiste . Même si les thèmes abordés sur cet album sont parfois plus sombres que sur le précédent: Le voile, la prison, l’excision. Pointe aussi le thème de la condition féminine.

J’avoue, par je ne sais par quel mystère être passé à coté de Charade son album sorti en 2010.

Je me suis rattrapé avec , qui est le dernier en date, c’est Histoire de J., sorti en 2014.
histoiredej_jc

Un album qualifié de plus personnel . Sûrement car le J. du titre cache probablement celui de Jeanne. Et parce que la plupart des chansons se décline à la 1er personne.  Un album qui parle aussi et surtout de la Femme sous toutes ses facettes, de la mère forte (Femme debout) à l »amante ( Cheval de feu). Sont aussi évoqués la notion de consentement obligatoire (Quand c’est non c’est non) et l’homosexualité féminine (Noloxo).
La réalisation est elle aussi plus intimiste avec le piano et la voix de l’artiste aux avant-postes de tous les morceaux.

Bref ce que j’essaie de vous dire, et que je réussi très mal en jouant au critique musical des Inrocks, c’est que j’adore Jeanne Cheral. Je trouve que son talent progresse d’album en album. Et je vous incite plus que vivement à l’écouter. Si c’est déjà fait et que vous êtes fan, bienvenu au club :) Jeanne Cheral pourrait me chanter l’annuaire que je serai quand même ravi.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge