J’ai vu Tony Petrucciani en concert

Grâce à Krokette, j’ai pu assister  à un concert de Tony Petrucciani à 2 pas de chez moi. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Tony Petrucciani est le père du pianiste Michel Petrucciani qui, lui, est généralement plus connu du grand public. Bon je fais le malin comme ça mais j’avoue que moi aussi, avant de voir l’affiche annonçant le concert, je ne connaissais que Michel et non son père. Mais un rapide tour sur Google et YouTube m’ont convaincu que ça sera un truc à  voir (et  écouter)

Ce que j’ai donc pu faire grâce à Krokette qui m’a offert la place. En route pour une petite salle des fêtes à deux pas de la maison. Un concert assez intimiste donc puisque le public n’est pas très nombreux (une trentaine de personnes  vu de nez). Sur scène, Tony Petrucciani donc, à la guitare, accompagné des frères Le Van. Christophe à la contrebasse et Philippe à la batterie. La partie vocal est assurée par Brigitte Maleh.

Même si le ressenti du début est assez bizarre: l’homme est âgé, la salle n’est pas l’Olympia, bref on a une impression de fin de carrière un peu kitch et pathétique; plus le concert se déroule et plus la musique, et le talent des musiciens font leur effet. Les classiques du jazz sont alignés avec brio et swing. Et j’en viens à rêver de savoir jouer de la guitare comme un homme de 80 ans passés. J’avoue être un peu plus réservé sur le côté yaourt de la chanteuse. La voix et chaleureuse et le swing est là. Mais,il ne faut pas toujours chercher à comprendre les paroles et se laisser porter par l’ambiance.

Nous avons même eu droit à une guest-star: Bernard « Unknown » qui est venu poser le son de saxophone sur certains morceaux. Comme vous pourrez le voir sur les photos ci-dessous, Bernard est un autre papy du jazz et apparement un local de l’étape moment dit sur les routes du Tour, invité par les frère Le Van Et j’avoue que c’est mon regret de la soirée de ne pas savoir qui est vraiment ce Bernard, car il envoie du lourd et pour nous il a presque volé le show à Tony. Krokette est même devenue fan.

Tony Petrucciani quarter et Bernard
Tony Petrucciani quarter et Bernard

Bref, une bonne soirée au son du jazz des années 50-60 et du swing de cette époque. Un concert à tenter pour les amoureux du jazz si au gré des festivals estivaux, le quartet venait à passer près de chez vous. Mais bon, vous n’aurez pas Bernard :p

Pour vous donner une petite idée, même si ce n’est pas exactement la même formation (puisque ce ne sont pas les frères Le Van qui accompagnent) on retrouve Tony et Brigitte dans cette vidéo:


JAZZ à CALLAS – Quartet Tony PETRUCCIANI par drgtv

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge