« Arrête , Arrête » de Serge Bramly

Dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire Price Minister – Rakuten , j’ai eu la chance de recevoir le livre « Arrête, Arrête » de Serge Bramly pour vous en faire une petite critique.

poster_368502

Un homme en cavale se réfugie dans une boîte échangiste et tombe amoureux d’une participante. Un roman court, tout en tension et en émotion. À quelques mois de la fin de sa peine, un condamné coupe son bracelet électronique et se retrouve en cavale. Il rend une visite furtive à sa fille, lui dit au revoir, lui emprunte sa voiture et roule vers Paris. Est-il devenu fou ? Veut-il se suicider ? Prépare-t-il un coup ? Il remonte à pied les Champs-Élysées, se met à l’abri sous un porche pendant une averse, croise le regard d’une femme troublante. Puis il se réfugie dans une boîte échangiste ou, jadis, il avait des intérêts. Dans la pénombre rassurante, il va se mettre en quête d’une arme et croiser le regard d’une femme. Celle des Champs-Élysées ? Il en est certain, mais elle lui jure qu’il y a méprise. Cela ne va pas les empêcher de s’aimer.

J’ai beaucoup aimé ce livre, il se lit vite et bien.
C’est un très bon drame contemporain.

J’ai adoré le personnage de Vincent, le fugitif de l’histoire.
Il cisaille son bracelet électronique et se barre comme ça à seulement quelques mois de sa libération et je n’avais qu’une envie, savoir pourquoi.
D’ailleurs, je n’étais pas la seule puisque tous les personnages du livre se pose la question aussi.

J’ai vraiment aimé l’écriture de l’auteur que j’avais déjà beaucoup apprécié dans « Orchidée fixe ».
Une écriture pleine de mélancolie et de désespoir mais sans sombrer dans le mélo.

J’ai lu le livre d’une traite.
Il est court, certes, cela aide mais il est surtout captivant.
L’histoire est bien ficelée.

En plus, « Arrête, arrête » est une référence à une chanson que mon papa avait en 45 tours, hihi!
Une chanson de Patricia Carli que d’ailleurs Anne-Gisèle fredonne à Vincent et qui va lui redonner le goût à la vie.

Du suspens mais aussi de la sensibilité, donc…
Tout pour me plaire.

18/20
Les deux points en moins, c’est parce que c’était trop court.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge